Le prêt-relais

Le prêt-relais

Ce type de prêts, appelé aussi « crédit-relais », vise à aider à faire coïncider la vente et l’acquisition d’un bien immobilier, financée au moins partiellement avec le produit de la vente. Il permet d’obtenir l’avance d’au moins une partie de ce produit attendu en attendant la réalisation de la vente et l’encaissement du prix.

 

1. Les caractéristiques des prêts-relais

Le montant du prêt varie entre 50 et 80% de la valeur du bien mis en vente pour une durée d’un à deux ans, avec le cas échéant possibilité de prolongation. Le prêteur pourra avoir recours à une expertise du bien en vente, à ses frais, afin de maîtriser son risque. Ce sont des prêts personnalisés qui prennent en compte les caractéristiques spéciales et les frais de chaque opération soumise.

Le taux d’intérêt est libre et varie selon l’établissement.

 

2. Les différents types de prêts-relais

Il y a pour ce type de financement deux possibilités :

- le prêt relais accompagné d’un prêt amortissable classique :

Le prêt-relais est dans ce cas partie intégrante du financement de l’acquisition : il est ajouté au montant du prêt amortissable classique souscrit pour l’acquisition, dont le montant est calculé en tenant compte de la rentrée de fonds attendue de la vente, et qui doit constituer tout ou partie de l’apport personnel ; jusqu’à la signature de la vente, l’emprunteur paye les mensualités du prêt amortissable et les intérêts sur le montant du prêt relais. A l’encaissement du produit de la vente, le prêt-relais est remboursé en une fois.

Lorsque les mensualités jusqu’à la signature de la vente dépassent la capacité normale de remboursement de l’emprunteur, l’établissement de crédit peut proposer, sur le prêt finançant l’acquisition, un différé d’amortissement, jusqu’au remboursement du prêt-relais.

Les intérêts sur le prêt relais eux-mêmes peuvent être cumulés et remboursés en une seule fois, en même temps que le capital emprunté.

Certaines banques, pour certaines en partenariat avec des réseaux d’agents immobiliers, proposent des « packages » sophistiqués de type « Achat-revente » ; d’autres proposent en alternative des prêts couvrant 100 % du montant de l’acquisition, commission d’agence et « frais de notaire » compris, avec remboursement anticipé partiel lors de l’encaissement de la vente, le résultat étant en fin de compte le même pour l’emprunteur.

- le prêt relais « sec »

Ce type de prêt-relais est sollicité lorsque le financement de l’acquisition est destiné à être assuré en totalité par le produit escompté de la vente. Les conditions financières et d’octroi d’un prêt relais sec sont moins favorables que celles des prêts relais associés à un financement de l’acquisition, car la rentabilité pour le prêteur est faible voire nulle et ce dernier n’est pas motivé par le placement d’un crédit immobilier de longue durée...

Page réalisée en partenariat avec Universimmo.com