Investir dans le neuf plutôt que dans l’ancien

Investir dans le neuf plutôt que dans l’ancien

Acheter dans l’ancien peut relever d’un parti pris : le « charme de l’ancien », un immeuble de caractère, une adresse au cœur d’un quartier historique et prestigieux, de beaux volumes, l’envie de personnaliser par des travaux et une décoration ambitieuse.

Une autre motivation peut être de disposer d’un logement habitable très rapidement, alors qu’habituellement, sauf à profiter d’une « queue de programme », le neuf s’achète plutôt « sur plans » et n’est livré que jusqu’à 18 à 24, voire 30 mois plus tard !

Le choix du neuf peut résulter d’une aversion à l’égard du « vieux » ou des travaux, ou d’un raisonnement plus pragmatique, voire d’une stratégie d’investissement à long terme. Les avantages sont nombreux.

 

1. Le confort, la performance énergétique et la sécurité

Acheter un logement neuf permet de bénéficier des dernières avancées technologiques, et d’une règlementation thermique de plus en plus contraignante, permettant un meilleur confort et une consommation d’énergie réduite - de plus des trois quarts par rapport à l’ancien. Les logements neufs sont la plupart du temps assortis de certifications de qualité et labels garantissant le résultat.

Il y a aussi une meilleure exploitation des espaces et des volumes par les architectes, avec des volumes agréables à vivre autant que faciles à tempérer. Ils répondent également s’il y a lieu aux normes antisismiques, de protection contre l’incendie, de qualité de l’air intérieur et d’accessibilité les plus récentes. Enfin, ils sont équipés d’office de contrôles d’accès sophistiqués.

 

2. Le prix

Si le m2 de neuf s’affiche en général au dessus de celui de l’ancien, c’est sans égard à la qualité, aux équipements, au confort et à la performance énergétique. De surcroît, lors d’un achat dans un programme neuf, il n’est pas rare de pouvoir négocier des remises substantielles en début ou en fin de commercialisation, parfois de 15 à 20% sur le prix catalogue, ou d’avantages équivalents sous forme de prestations en nature....

 

3. Des frais de notaire réduits

Soumis à TVA au taux normal, les logements neufs sont exonérés de droits d’enregistrement et ne sont assujettis qu’à une taxe de publicité foncière, ce qui réduit la facture de ce qu’on appelle les « frais de notaire ».

 

4. Les garanties constructeur

Dans le neuf, contrairement à l’ancien, pas de « vices cachés » sans due indemnisation. Dans le cas de l’achat d’un logement achevé, l’acquéreur bénéficie des garanties légales du constructeur : la garantie de parfait achèvement de un an, couvrant les problèmes de finition et les malfaçons visibles à la réception, la garantie décennale du constructeur sur le gros œuvre, et le « clos » et « couvert » : stabilité du bâtiment, étanchéité, et plus généralement tous désordres apparaissant après la réception, dans un délai maximal de 10 ans, susceptibles de rendre les ouvrages impropres à leur destination (pour cette garantie, l’acheteur bénéficie aussi d’une police d’assurance de préfinancement souscrite par le promoteur, l’assurance « dommages-ouvrage ») et la garantie biennale de bon fonctionnement des équipements : chauffe-eau et chauffage individuel, électroménager des cuisines équipées, VMC... ainsi que les peintures, et revêtements muraux et de sol.

Dans un achat en état futur d’achèvement (achat « sur plans »), l’acquéreur bénéficie en sus d’une garantie spécifique, la garantie des vices apparents, signalés dans le mois de la livraison.

 

5. L’entretien moins cher pendant quelques années

Les immeubles neufs ont des charges de copropriété beaucoup plus faibles que les immeubles anciens. Il faut attendre de nombreuses années pour que des travaux deviennent nécessaires. Ils sont aussi dotés d’équipements (ascenseurs, VMC...) plus performants, moins consommateurs d’énergie et d’entretien. Les tarifs d’assurance sont également plus réduits.

 

6. La fiscalité

Les logements neufs sont exonérés de taxe foncière pendant les 2 ans qui suivent l’achèvement de la construction de l’immeuble. Dans certains cas cette exonération peut se prolonger totalement ou partiellement sur 3 années supplémentaires.

Concernant les achats d’investissement, le régime d’incitation à l’investissement locatif le plus attractif est le régime « Pinel », réservé au neuf. C’est aussi dans le neuf que les investisseurs peuvent bénéficier des formules les plus performantes de sécurisation de leur revenu - avec notamment la garantie « vacance locative » - et leur revente éventuelle (garantie « perte à la revente »)...

Page réalisée en partenariat avec Universimmo.com